EXPERTISE SECAFI : MIEUX TRAVAILLER C’EST POSSIBLE?

Suite à l’accord local sur l’arrivée de la FTTH à Croix d’Argent, signé le 18/10/13, la Direction et les organisations syndicales, dont la CGT, ont décidé de confier une mission au cabinet SECAFI. L’objectif de cette mission est de s’appuyer sur l’analyse des situations existantes au PPC ( Pilotes Production Clients) et à la GTC (Gestionnaires Technique Clients), afin d’accompagner les évolutions décidées et de proposer des repères et une démarche pour les évolutions futures du Back-office.
Cette expertise a eu l’avis favorable du CHSCT UILR34.
La CGT est partie prenante dans le suivi de cette expertise, qui se déroule en plusieurs phases.

Nous sommes donc dans une situation créée par vos élus au CHSCT, validée par vos délégués syndicaux au travers d’un accord local unanime. La première phase a été validée : Les premiers résultats constatés sont, en partie, positifs.

  • Nombre d’emploi suffisant
  • Formation de qualité
  • Soutien de la direction métiers efficace
  • Reconnaissance des qualités professionnelles des salariés, actée
    Seules nos revendications concernant un expert métiers et de deux soutiens n’ont pas encore été validées par la direction. La montée en compétence du plateau est également sur la table.

La deuxième phase de la mission de SECAFI démarre au début septembre.

Aujourd’hui, la réussite de ce projet repose essentiellement sur la volonté des salariés de le faire aboutir.

Comment améliorer le contenu du travail ?
Comment gérer la diversité des outils informatiques ?
Comment identifier les activités « préférées » des salariés ?
Les réponses à ce type de question ne peuvent venir que des acteurs du travail : les salariés.
Le CHSCT a confié au cabinet Sécafi, en premier, de co-construire avec les salariés un état des lieux :
Qui fait quoi ? Comment ? Quand ?

La CGT vous appelle à participer sans retenue à ces travaux afin de montrer à la direction que les salariés sont partants pour l’amélioration du travail dans toutes ces dimensions.
La qualité et la quantité de votre participation sera un des paramètres valorisé par Sécafi.
Un élu CHSCT participe au comité de suivi mis en place par la direction. N’hésitez pas à échanger avec vos élus, toutes vos remarques les intéressent.

Mais cette expertise se déroule dans un contexte national très diffèrent.

La CGT constate que de nombreuses directions locales d’UI tentent d’imposer aux salariés une polyvalence forcée visant à faire face à la baisse des effectifs. Cela est néfaste pour les salariés et pour la qualité du travail. Ces directions agissent à courte vue.
Ce projet peut donner les moyens à toute l’entreprise d’améliorer vraiment la qualité du travail tout en améliorant la qualité de vie au travail des salariés.

La CGT Croix d’argent a fait le choix de la discussion avec les autres organisations syndicales comme avec la direction. Cela explique les conditions de cette expertise.

Mais il faut raison garder,
Alors oui, cette expertise ne permettra pas de supprimer l‘exploitation, nous ne sommes pas complètement idiot. Mais elle doit permettre, « d’avoir moins mal » (de moins souffrir) dans l’exploitation quotidienne que nous subissons.

L’autre solution consisterait à « ne plus avoir mal » et donc d’embaucher, d’augmenter les salaires et les pensions mais pour cela il faudrait que le malade ait le moral pour croire à sa guérison.

La CGT Croix d’argent jugera donc aux actes et vous le fera savoir.
Entraide – polyvalence… N O N
Emploi reconnaissance embauche O U I

Montpellier le 09/09 /14

LOGO CE DP CAP ORANGE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *